L’alcool, ce trouble-fête

Posted on 19 novembre 2019

Il paraît que les jeunes ne savent plus s’amuser sans alcool. Découvre la réaction de Jean-Jean !

Chacun a le droit de boire ou ne pas boire ! Certains n’avalent jamais une goutte d’alcool. D’autres consomment de temps en temps. Ce n’est pas l’idéal pour la santé mais si l’usage est raisonné, les médecins considèrent qu’il s’agit d’un risque acceptable. Un adulte ne devrait ainsi pas dépasser dix verres d’alcool par semaine.

Les professionnels de la santé conseillent aussi d’accorder à son corps des jours ou des semaines entières sans alcool.
En général, les jeunes consomment moins souvent que leurs aînés, mais
quand ils boivent, les quantités peuvent être plus importantes.

Résultat : ils sont plus souvent ivres. Jeune ou moins jeune, celui qui choisit de boire doit en tout cas pouvoir contrôler sa consommation et veiller à sa sécurité et celle des autres, comme ne pas conduire ou pratiquer un sport extrême par exemple! Ceux qui boivent de l’alcool doivent aussi garder en tête que
certaines personnes deviennent plus violentes lorsqu’elles sont ivres. Perdre ses moyens quand on a trop bu nous rend vulnérable aux abus de personnes mal intentionnées et peut ainsi être très dangereux !