addiction ecrans

Escape Game

Posted on 6 février 2019

Un téléphone dans ta poche, un ordinateur sur ton bureau, une tablette dans ton cartable… Les écrans sont partout ! S’ils sont bien pratiques, attention toutefois à ne pas les laisser t’envahir.

Des alliés très utiles

Les écrans nous facilitent la vie, nous informent, nous divertissent… Ils peuvent même être bénéfiques pour les malades ! Des films peuvent aider des victimes d’accident à réapprendre à se repérer dans l’espace. Les tablettes permettent à des enfants atteints de cancer de suivre les cours pendant leurs traitements. Certains jeux vidéo améliorent aussi les capacités de mémoire des malades d’Alzheimer ou renforcent le lien social grâce au mode multi-joueurs. Si tu n’es pas malade, tu aimes certainement les écrans pour d’autres raisons. Tu essaies de te faire des amis en utilisant ton réseau social préféré. Tu cherches le plaisir en entamant une nouvelle
partie de jeux vidéo ou tu veux simplement tromper l’ennui ! Vivre sans écran relève de la mission impossible ? File en page 12 pour voir comment tes ancêtres se débrouillaient sans eux.
Des enfants d’aujourd’hui ont même accepté de relever le défi !


Les écrans nous facilitent la vie, nous informent, nous divertissent… Ils peuvent même être bénéfiques pour les malades ! Des films peuvent aider des victimes d’accident à réapprendre à se repérer dans l’espace. Les tablettes permettent à des enfants atteints de cancer de suivre les cours pendant leurs traitements. Certains jeux vidéo améliorent aussi les capacités de mémoire des malades d’Alzheimer ou renforcent le lien social grâce au mode multi-joueurs. Si tu n’es pas malade, tu aimes certainement les écrans pour d’autres raisons. Tu essaies de te faire des amis en utilisant ton réseau social préféré. Tu cherches le plaisir en entamant une nouvelle
partie de jeux vidéo ou tu veux simplement tromper l’ennui ! Vivre sans écran relève de la mission impossible ? File en page 12 pour voir comment tes ancêtres se débrouillaient sans eux.
Des enfants d’aujourd’hui ont même accepté de relever le défi !

… les écrans

Qu’est ce qui est en verre, lumineux et qui a changé la vie de beaucoup de personnes ?
Les écrans, évidemment ! Selon deux études publiées en 2017, 73% des Français possèdent un smartphone, 81% un ordinateur et 44% une
tablette. Ces supports sont le plus souvent utilisés pour surfer sur le web. Les jeunes passent de plus en plus de temps sur la toile. Les 13-19 ans y
consacrent plus de 15h par semaine. Les plus petits sont aussi concernés. Les enfants de moins de 6 ans passent en moyenne 4h37 chaque semaine sur internet. C’est deux fois plus qu’en 2012 !

Les écrans nuisent aussi à la santé

L’usage intensif des écrans peut abimer tes yeux et provoquer des problèmes de développement du cerveau. Tu as l’habitude d’utiliser le GPS
(système de géolocalisation) pour te repérer ? Le fait d’être guidé en permanence par une machine diminue tes capacités d’orientation. Les
notifications que tu reçois sur ton téléphone et les onglets ouverts sur ton ordinateur peuvent aussi te déconcentrer.
Même Microsoft, l’entreprise star du numérique a constaté ce changement. D’après une étude réalisée par cette entreprise, la durée d’attention
moyenne d’une personne devant un écran est passée de 12 secondes en 2000 à 8 secondes en 2015. C’est moins qu’un poisson rouge !

Attention à l’addiction

As-tu déjà entendu parler du mythe de Narcisse ? Ce chasseur se trouvait
tellement beau qu’il est tombé amoureux de son reflet dans la rivière. Il est resté de longs jours à se contempler au point de dépérir.


Les écrans peuvent provoquer des situations similaires. Les chercheurs
ont même inventé un mot, la « selfitis », pour parler des personnes « accro» au selfie (le fait de se photographier avec son smartphone).
Elles souffrent d’un grand manque de confiance en elles. Sur les écrans, tout est fait pour te piéger. Plus les internautes ou téléspectateurs
sont nombreux, plus les marques paient cher pour apparaître dans les publicités diffusées.

Pour gagner plus d’argent, les propriétaires ont donc intérêt à ce que tu n’aies pas envie de partir ! Il est facile de passer
beaucoup de temps devant les écran sans s’en rendre compte et d’oublier
de faire des choses plus importantes comme parler avec ses amis, manger
un bon repas en famille, faire ses devoirs ou dormir… Certains tombent
ainsi dans l’addiction. Les enfants sont plus exposés car à leur âge ils
ne savent pas toujours s’autoréguler.


Cela signifie qu’ils ont du mal à cesser de faire quelque chose d’agréable
même s’ils ont décidé d’arrêter. C’est pour cela que tes parents t’imposent
des limites. Mais soyons honnêtes, pour les adultes aussi c’est compliqué.
Les Français consultent leur téléphone plus de 200 fois par jour !