Accro?

Posted on 3 mars 2017

Qu’est ce que l’addiction?

Accro au chocolat, dingue des chats, mordu de foot ou fan de vidéos sur internet ? Dans le langage courant, la passion est souvent confondue avec l’addiction. L’une est pourtant positive, et l’autre dangereuse. (illustration magazine)

Petit dico d’addiction
L’addiction est une envie répétée et incontrôlable de consommer un produit ou réaliser un geste. Tu as sûrement déjà entendu parler du tabac, de l’alcool ou des produits illicites comme le cannabis, les opiacés, la cocaïne ou les drogues de synthèse pleines de produits chimiques. Toutes ces substances rendent dépendants car te privent de ta liberté de choix. Les addictions peuvent aussi porter sur des activités comme les jeux vidéos, le sport, les achats compulsifs ou les jeux d’argent.

Et alors ?
Les addictions concernent avant tout l’individu qui en souffre mais elles ont également des conséquences sur la vie de son entourage. Pour le comprendre, nous avons réuni quelques personnes qui ont chacune leur avis sur le sujet.

Le gendarme.
« Certaines substances comme l’alcool sont interdites avant 18 ans. Leur consommation, dangereuse, est réglementée par la loi. Si tu enfreins la loi, tu peux avoir à faire à moi et être sanctionné par la justice. »

La famille.
« Si tu ne penses plus qu’à passer ta journée devant des écrans la cohabitation risque d’être difficile. Certaines personnes ne veulent plus partager les repas, ni se plier aux règles et à l’emploi du temps de la maison. Gare aux disputes ! »

Le médecin.
« La plupart des addictions sont mauvaises pour la santé physique et mentale.
Le tabac, par exemple, peut provoquer des cancers. »

L’enseignant. « Cannabis, alcool, psychotropes, abus de jeux vidéos modifient le sommeil,
la vigilance, et notre vision de la réalité. Tu auras alors bien du mal à mémoriser et te concentrer, ou encore à suivre les activités de groupe !»

Le pompier.
« Tu ne peux pas imaginer le nombre de fois où j’interviens pour secourir quelqu’un d’alcoolisé ou drogué. Attention ! Ces substances poussent ceux qui les consomment à se mettre, eux et les autres, inutilement en danger. »

Tous accros (ou pas)
On peut aimer sans être accro. Les médecins parleront d’addiction si ta consommation de substances ou les activités dont tu ne peux pas te passer empiètent sur ta vie, tes études et que tu ne parviens pas à te contrôler. Si tu es accro, il te faudra beaucoup d’efforts, de temps, de motivation (et souvent l’aide de professionnels) pour parvenir à « décrocher. »
Ton cerveau ne sera plus maître du jeu. La dépendance aura pris le dessus.